le Ministre de l’Agriculture, son Excellence Désiré M’ZINGA BIRIHANZE lors de la clôture des Etats Généraux de l’Agriculture, Hôtel du Fleuve de Kinshasa, le 29 septembre 2021, Crédit Photo : Minagri

Représentant le Premier Ministre et Chef du Gouvernement, Son Excellence SAMA LUKONDE, Le Ministre de l’Agriculture, Son Excellence Désiré M’ZINGA BIRIHANZE, a clôturé les travaux du forum sur les Etats Généraux de l’Agriculture avec grande satisfaction, ce mercredi 29 septembre 2021 à l’Hôtel du Fleuve de Kinshasa. Organisé durant 3 jours, ce forum placé sous le Haut Patronage du Président de la République, Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, et dirigé par le Ministre de l’Agriculture, Désiré M’ZINGA BIRIHANZE, a connu la participation de plus de 200 acteurs du secteur agricole nationaux, provinciaux, régionaux et internationaux venus aussi bien de toutes les 26 provinces du pays que de l’extérieur.
Durant ces trois jours, les travaux intensifs abattus par les participants ont abouti à l’identification des principaux problèmes qui minent le secteur agricole congolais, avant de formuler des recommandations qui seront soumises à l’attention du ministre de l’Agriculture pour dispositions utiles.

De droite à gauche, le Ministre de l’Agriculture, Son Excellence Désiré M’ZINGA BIRIHANZE et le Secrétaire Général à l’Agriculture, Evariste BUSHABU BOPEMING, en supervision du bon déroulement des travaux des Etats Généraux de l’Agriculture, Hôtel du Fleuve de Kinshasa, le 29 septembre 2021, Crédit Photo : Minagri

Agriculture, facteur de croissance de l’économie congolaise

« La revanche du sol sur le sous-sol ». Vision du Chef de l’Etat qui veut faire du secteur agricole un secteur clé pour une économie forte et durable. Cette vision, portée par le gouvernement SAMA LUKONDE se matérialise par les actions que ce dernier a entrepris et continue d’entreprendre depuis son investiture jusqu’à ce jour par le biais de son Ministre de l’agriculture, Désiré M’ZINGA BIRIHANZE qui ne ménage aucun effort pour créer toutes les conditions nécessaires afin de ramener les congolais au travail de la terre et attirer des investisseurs dans le secteur agricole.

Les participants en séance de travail sur les Etats Généraux de l’Agriculture, Hôtel du Fleuve de Kinshasa, le 29 septembre 2021, Crédit Photo : Minagri

Nécessité des Etats Généraux

Sur instruction du Chef de l’Etat, il était impérieux de faire un état des lieux du secteur agricole afin de mieux orienter les efforts du gouvernement qui veut sans excuses, relever ce secteur pour mettre la population congolaise à l’abris des problèmes d’insécurité alimentaire par une production locale des aliments de bonne qualités, mais aussi professionnaliser l’agriculture pour en faire un des leviers majeurs sur lequel le Gouvernement devra s’appuyer pour relever le défi d’une économie forte dont la RD Congo a besoin.

Les retombés des Etats Généraux

Au terme de ces travaux intenses et inclusifs sous la supervision permanente du Ministre de l’Agriculture, les participants se sont regroupés en cinq sous-commissions pour traiter des problématiques ayant trait aux matières qui entravent le développement agricole, à savoir : 1) les marchés des produits agricoles, 2) la gouvernance agricole, 3) la coopération extérieure, 4) les finances agricoles et 5) la production et la protection des végétaux. Après identification minutieuse des problèmes qui font obstacle au développement du secteur agricole, les participants ont produit une suite des propositions à la fois concrètes, réalistes et surtout orientées vers un positionnement du secteur agricole comme un des principaux leviers de l’économie nationale congolaise et d’en faire l’outil principale pour éradiquer l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dont souffre une large partie de la population congolaise.
Les 105 recommandations et pistes de solutions issues de ces travaux ont été coulées sous forme d’un rapport qui sera toiletté par un groupe restreint d’experts avant d’être soumis à Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Agriculture pour dispositions utiles.

Les partenaires du secteur agricole congolais à la cérémonie de clôture sur les Etats Généraux de l’Agriculture, Hôtel du Fleuve de Kinshasa, le 29 septembre 2021, Crédit Photo : Minagri

Un travail bien fait

Satisfait du travail abattu, le Ministre de l’Agriculture, Son Excellence Désiré M’ZINGA BIRIHANZE au nom du Premier Ministre empêché, a remercié de vive voix l’implication des participants pour le travail réalisé et promet en son nom un accompagnement du gouvernement pour la matérialisation de cette vision chère au Chef de l’Etat « la revanche du sol sur le sous-sol ».
Une reconnaissance particulière du Patron de l’Agriculture à l’endroit des partenaires du secteur agricole qui n’ont jamais cessé d’appuyer son secteur et continue de compter sur leurs appuis pour ce grand défi de la diversification de l’économie nationale par le développement du secteur agricole, à côté du tourisme et de la transition écologique.

Le Ministre de l’Agriculture, son Excellence Désiré M’ZINGA BIRIHANZE à l’écoute de la synthèse des travaux de la sous-commission financement agricole, Hôtel du Fleuve de Kinshasa, le 29 septembre 2021, Crédit Photo : Minagri
Les participants en séance de travail sur les Etats Généraux de l’Agriculture, Hôtel du Fleuve de Kinshasa, le 29 septembre 2021, Crédit Photo : Minagri
Les invités à la séance de clôture sur les Etats Généraux de l’Agriculture, Hôtel du Fleuve de Kinshasa, le 29 septembre 2021, Crédit Photo : Minagri
Les invités à la séance de clôture sur les Etats Généraux de l’Agriculture, Hôtel du Fleuve de Kinshasa, le 29 septembre 2021, Crédit Photo : Minagri

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here