Le Secrétariat Général à l’Agriculture compte en son sein six (06) Services Spécialisés qui interviennent chacun selon leurs attributions dans des secteurs-clés de l’agriculture congolaise.

STRUCTUREATTRIBUTIONSCONTACT ET ADRESSE
SERVICE DE QUARANTAINE VEGETALE (SQV)• Assurer la protection du pays contre l’introduction et la propagation des maladies exotiques d’origine végétale et de leurs produits dérivés ;
• Ordonner la saisie, le refoulement, la mise en quarantaine ou le traitement et, le cas échéant, la destruction des denrées alimentaires, des produits phytosanitaires reconnus périmés, contaminés, souillés nuisibles pour l’homme ;
• Procéder au contrôle phytosanitaire des denrées alimentaires et non alimentaires, végétale, minérale et de boissons ;
• Assurer la police sanitaire végétale aux postes frontaliers et frontières
STRUCTUREATTRIBUTIONSCONTACT ET ADRESSE
SERVICE NATIONAL DES STATISTIQIUES AGRICOLES (SNSA)• Concevoir et élaborer les manuels et la méthodologie d’enquêtes relatives aux statistiques agricoles ;
• Contribuer à l’organisation des enquêtes et des recensements des exploitants agricoles du secteur moderne ou traditionnel ;
• Assurer la gestion de la banque des données des statistiques agricoles ;
• contribuer à la production des statistiques agricoles.
STRUCTUREATTRIBUTIONSCONTACT ET ADRESSE
SERVICE NATIONAL DE SEMENCES (SENASEM)• Concevoir et élaborer les projets de politique, des stratégies, des programmes et des normes relatives à l’exercice de la profession semencière ;
• Concevoir et élaborer les avants projets des textes législatifs relatifs à l’exercice de la profession semencière ainsi que les projets des textes règlementaires ayant trait à la production, au contrôle et à la certification des semences ;
• Concevoir et actualiser les procédures de prestation des services du SENASEM auprès des requérants ;
• Élaborer, de concert avec les autres acteurs de la filière semencière, les mesures techniques et économiques incitatives, susceptibles d’améliorer le développement du secteur semencier ;
• Contribuer à l’identification des besoins en formation et à la définition des programmes de formation continue en faveur des acteurs de la filière semencière ;
• Coordonner les programmes provinciaux de production, du contrôle et de la certification des semences (les admissions au contrôle, les déclarations des cultures, les inspections des cultures) ;
• Assurer les tests d’homologation variétale dans les différentes zones agro-écologiques du pays pour l’inscription de nouvelles variétés au catalogue national ;
• Agréer les opérateurs semenciers en qualité d’Etablissements semenciers ou agri multiplicateurs spécialisés dans la production-multiplication et/ou la collecte, le transport, le conditionnement, le stockage, la commercialisation des semences ;
• Coordonner les activités de prélèvement d’échantillons de semences auprès des producteurs agréés et admis au 153 contrôle ;
• Analyser au laboratoire des échantillons de semences pour certification ;
• Accréditer des entités privées ou publiques en qualité de laboratoire, de corps d’inspecteurs ou d’échantillonneurs de semences ;
• Garantir l’assurance-qualité de semences destinées à l’exportation et/ou à l’utilisation locale ;
• Harmoniser le système national de certification de semence et d’homologation des variétés avec ceux des organisations régionales et internationales dans le but de faciliter la commercialisation des semences entre pays membres.
• Assurer le Secrétariat permanent de la Commission Technique d’Admission des variétés au Catalogue (CTAC) ainsi que celui du Conseil National de Semences (CONASEM) ;
• Actualiser et assurer l’édition de la dernière version du catalogue national variétal, conformément à la décision de la CTAC, d’y inscrire les nouvelles variétés homologuées et d’en radier les anciennes exclues pour cause dégénérescence ou d’abandon de maintenance par l’obtenteur ;
• gérer les ressources du Service National de Semences.
STRUCTUREATTRIBUTIONSCONTACT ET ADRESSE
SERVICE NATIONAL DE VULGARISATION AGRICOLE (SNVA)• Coordonner les activités de vulgarisation et d’encadrement des agriculteurs sur toute l’étendue de la RDC ;
• Harmoniser les approches et/ou les langages de vulgarisation en RDC ;
• appuyer techniquement et matériellement les actions de vulgarisation en milieu rural en RDC.
STRUCTUREATTRIBUTIONSCONTACT ET ADRESSE
SERVICE NATIONAL DE LA MOTORISATION AGRICOLE (SENAMA)• Promouvoir l’agriculture mécanisée au moyen d’engins motorisés dans les grandes exploitations et les grands groupements paysans ;
• Former le personnel impliqué dans la motorisation à savoir, le personnel de conduite (tractoristes), de maintenance (mécaniciens) et de gestionnaires de parcs d’engins agricoles.
• Fournir des conseils techniques auprès des opérateurs agricoles intéressés par la motorisation agricole
• Définir la politique nationale en matière de motorisation agricole :
– en élaborant des études sur les conditions de rentabilité des engins agricoles
– en élaborant des statistiques annuelles d’engins agricoles et des emblavures y relatives – en procédant aux essais et test d’homologation des engins motorisés.
STRUCTUREATTRIBUTIONSCONTACT ET ADRESSE
SERVICE NATIONAL DES FERTILISANTS ET INTRANTS CONNEXES (SENAFIC)• Contribuer à l’augmentation de la production et de la productivité des cultures par l’utilisation rationnelle des fertilisants et intrants connexes ;
• Procéder aux expérimentations sur terrain pour déterminer les meilleures formules de fumure, économiques et rentables recommandables aux agriculteurs ;
• Elaborer et proposer une législation relative aux intrants agricoles à importer et contrôler l’application de ces normes ;
• Promouvoir l’engrais biologique azoté inoculum pour les légumineuses ;
• Maintenir et améliorer la fertilité des sols ;
• Contrôler les normes de qualités des intrants agricoles et intrants connexes ;
• Assurer la formation d’un personnel technique spécialisé dans le domaine de la fertilité des sols et de la nutrition des plantes.
STRUCTUREATTRIBUTIONSCONTACT ET ADRESSE
SERVICE D’ANALYSE STRATEGIQUE ET D’APPUI A LA GESTION DES CONNAISSANCES (SAKSS)• Etablir un réseau d’acteurs qui vont appuyer au niveau national, la réalisation d’analyses stratégiques, la collecte d’informations pertinentes pour les différentes parties prenantes (acteurs étatiques et non étatiques) pour soutenir le développement agricole et rural de la RDC ;
• proposer un Plan de travail et un budget annuel (PTBA) à l’attention du FIDA/PAPAKIN et développer par le Nœud SAKSS-RDC avec le concours de MINAGRI et SAKSS-ECA.