Atelier PRECOB, Lycée Shaumba, Kinshasa 11 mars 2021, Crédits photo : DANTIC

Le renforcement des capacités institutionnelles est un pilier important dans la construction d’une administration publique forte, professionnelle et organisée. Le Ministère de la Fonction Publique congolaise a inscrit cette option dans le processus de renouvellement des capacités entamé dans le cadre de la réforme de l’administration publique qui a abouti à la création de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), au recrutement des Jeunes Professionnels et la création des Structures à compétences horizontales dites « Structures Standards », parmi lesquelles on compte notamment : la Direction Etudes et Planification (DEP), la Direction Archives et Nouvelles Technologies de l’Information et de Communication (DANTIC) ainsi que la Direction des Ressources Humaines (DRH).             

Formation des cadres, objectif du PRECOB

C’est pour appuyer les efforts du Gouvernement Congolais que le Royaume de Belgique, par le biais de son Agence de Coopération ENABEL, a lancé depuis 2013, le Programme de Renforcement des Capacités Organisationnelles par l’Octroi des Bourses (PRECOB) pour un financement de 14.265.064 €.  Ce programme vise le renforcement des capacités individuelles au sein des structures de l’administration publique congolaise à travers l’organisation des formations. Dans la phase actuelle du PRECOB, quelques Ministères seulement sont concernés, il s’agit du Ministère de l’Agriculture, celui du Développement Rural, de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, de la Formation Professionnelle Arts et Métiers ainsi que celui de la Santé.    

16 jours d’ateliers pour les experts

Pour atteindre cet objectif de renforcement des capacités institutionnelles, le PRECOB a organisé au courant du premier trimestre 2021, une série d’ateliers, de cinq jours chacun, axés sur la production des plans de formation dans les administrations sectorielles. Ces ateliers qui se sont tenus du 22 février au 18 mars 2021 au sein du Lycée Shaumba à Kinshasa, ont réuni les experts des DANTIC, DEP et DRH des administrations sectorielles cibles du Programme et ont permis d’identifier les besoins en formations et de déterminer les bénéficiaires de ces formations au sein de chacune des trois Directions des administrations sectorielles concernées.

Sous la supervision des experts d’IBF, bureau d’études expert en formation recruté pour ce faire, un calendrier de formations sera élaboré et mis à la disposition des animateurs de PRECOB pour concrétiser sa mise en œuvre à partir du mois de juin 2021 par la formation des bénéficiaires clairement identifiés et garantir ainsi au Ministère de l’Agriculture, des cadres mieux outillés pour appuyer le relèvement du secteur agricole congolais.

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here