Sous le Haut Patronage du Ministère de l’Agriculture, Il s’est tenu ce lundi 29 août 2022, à Kinshasa, à l’hôtel Sultani, l’atelier de réflexion et échanges sur les expériences et défis sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, les systèmes alimentaires, la santé et la protection sociale en République Démocratique du Congo. Ces travaux organisés en marge de la célébration de la 8ème Journée Africaine de la Décentralisation et du Développement Local, avec l’appui de l’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont connu une participation mixte des acteurs étatiques, de la société civile, du secteur privé et des partenaires techniques et financiers de la RDC.

Photo : Photo de famille des participants à l’atelier, Sultani Hôtel, Kinshasa le 29 août 2022, Crédit Photo : Agri

Lancées par Monsieur le Secrétaire Général ai à l’Agriculture, l’ingénieur KALALA ILUNGA MBAYO Baudouin, Représentant le Ministre de l’Agriculture congolais, Son Excellence Désiré M’ZINGA BIRIHANZE, ces travaux avaient pour objectifs de disposer au niveau national, d’un cadre d’échange sur les succès et les défis liés à la prestation des Services de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle au niveau provincial et local. Ce cadre devra être essentiellement orienté sur l’identification des meilleures pratiques à promouvoir et à partager, avec les autres états membres de l’Union Africaine, en matière d’élaboration des Politiques et Stratégies d’une part et d’autre part les approches de mise en œuvre des programmes et différentes mesures visant à améliorer la situation de la Sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations.

Photo : Les Secrétaires Généraux présent à l’atelier. De Gauche à droite, le Secrétaire Général à la Décentralisation Monsieur Guillaume LELE PERO, le Secrétaire Général à la Pêche et Elevage Monsieur Ezéchias MAHAMBA, le Secrétaire Général au Développement Rural Monsieur Georges KOSHI et le Secrétaire Général à l’Agriculture l’Ingénieur Baudouin KALALA ILUNGA MBAYO, Sultani Hôtel, Kinshasa le 29 août 2022, Crédit Photo : Agri

La Journée Africaine de la Décentralisation et du Développement local (JADD)

La Charte africaine des valeurs et principes de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local, adoptée en juin 2014 par les chefs d’Etats de gouvernement lors du Sommet à Malabo, a institué la commémoration de la Journée Africaine de la Décentralisation et du Développement local (JADD) le 10 Août de chaque année ; une occasion offerte aux Etats de procéder à des évaluations comparatives et à une pollinisation croisée des idées d’amélioration de la prestation de services, la mise à l’échelle des meilleurs pratiques et la promotion de l’innovation dans la prestation de services des collectivités locales et des villes urbaines.

Photo : L’ingénieur Mike LIMBUKO, Coordonnateur National du Programme National de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PROSANA) en Agriculture, Sultani Hôtel, Kinshasa le 29 août 2022, Crédit Photo : Agri

« Faire de la sécurité alimentaire une priorité essentielle pour le développement et la coopération territoriales »

Tel est le thème retenu pour cette l’année 2022. Thème scindé en deux sous-thèmes à savoir :
• Le rôle des femmes dans les systèmes alimentaires locaux
• Gérer le lien entre la sécurité alimentaire, la nutrition et la santé au sein des gouvernements sous-nationaux et locaux en Afrique
De ce fait, l’Union Africaine souhaite que les Etats membres, dont la RDC reconnaissent la nécessité de poursuivre les efforts, y compris le plaidoyer, en particulier dans les régions et les communautés où les risques sont les plus aigus, renforcer les systèmes de protection sociale et préserver l’accès à la nourriture et à la nutrition pour les groupes les plus vulnérables, en particulier les jeunes enfants, les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées, et d’autres groupes à risques.

Photo : L’intervention du secrétaire Général à l’Agriculture, l’ingénieur Baudouin KALALA MBAYO durant l’atelier, Sultani Hôtel, Kinshasa le 29 août 2022, Crédit Photo : Agri

Le cas précis de la RD Congo

Dans la dynamique de faire de la sécurité alimentaire une priorité essentielle pour le développement et la coopération territoriale, le Ministère de l’Agriculture, appuyé par la FAO au travers du Programme National de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle à l’Agriculture (PROSANA), a organisé cet atelier de réflexion en marge de la célébration de cette 8ème JADD. Ces assises, cadre d’échanges et réflexions, ont porté sur l’expérience précise de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la faim, l’insécurité alimentaire, la malnutrition et le relèvement des défis liés aux systèmes alimentaires durables, la santé et la protection sociale.
Vu la nature multidisciplinaire de la problématique, les travaux ont connu la participation d’au moins 60 personnes issues de plusieurs structures dont le Ministère de l’Agriculture, le Ministère de la Pêche et Elevage, le Ministère du Développement Rural, le Ministères des Affaires Etrangères et Coopération Régionale, le Ministère de la Décentralisation, le Ministère du Genre, Famille et Enfant, le Ministère de la Santé Publique, le Ministère des Affaires sociales, le Réseau des Alliances des Parlementaires sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, la Coordination de la Task Force sur les Systèmes Alimentaires, la Présidence de la République, les Agences des Systèmes des Nations Unies – FAO, PAM, PNUD, UNCDF et UNICEF, les représentants des Centres de Recherche et Universités.

Résultats de l’atelier

A l’issu des échanges et réflexions, les travaux de l’atelier ont permis de :
• Partager et échanger sur les meilleurs pratiques ayant trait à la manière d’organiser le développement territorial et la coopération pour les mesures de sécurité alimentaire en lien avec les objectifs de l’Agenda 2063 ;
• Sensibiliser les Organisation de la Société Civile et le Secteur Privé présentes sur le rôle qu’ils ont à jouer, comme partenaire stratégique, pour assurer la Sécurité Alimentaire au niveau national, provincial et local ; aussi bien dans les environnements urbains que ruraux ;
• Explorer les moyens de soutenir les initiatives des femmes dans la production alimentaire et la lutte contre la malnutrition, aussi bien en milieux urbains et ruraux ;
• Proposer des moyens d’amélioration de la production alimentaire national au niveau provincial et local pour une meilleure Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle.

Photo : Les participants à l’atelier en séance de travail, Sultani Hôtel, Kinshasa le 29 août 2022, Crédit Photo : Agri
Photo : L’intervention du Directeur de Cabinet Adjoint du Ministre de l’Agriculture, Maitre Armand CIAMALA durant l’atelier, Sultani Hôtel, Kinshasa le 29 août 2022, Crédit Photo : Agri

Répondre

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here